UX et Prototypage

Lors de la conception d’un site web ou d’une application, certaines exigences du projet demandent de passer par la création d’un prototype avant de lancer la réalisation du projet proprement parler. Le prototype est donc un exemplaire du modèle de votre application avant la conception finale.

Un prototype permet de voir les interactions de l’application ; la façon dont elle fonctionnera dans les différents appareils lorsqu’elle sera en production.  Il permet donc une simulation réelle des interactions et ainsi aide le UXdesigner, à tester la convivialité de l’application.

Il faut aussi comprendre que la phase de prototypage dépendra de l’empileur du projet à réaliser. Un UXdesigner doit considérer certains paramètres pour décider de passer par une phase de prototypage ou non. Ces paramètres peuvent être de nature financière par exemple, l’envergure du projet, le temps… etc.

À titre d’exemple, pour créer un blog de cuisine, un UXdesigner n’aura pas nécessairement besoin de créer un prototype avant de passer à la conception finale du blog. En revanche, la conception d’une application d’e-commerce impose le passage à un prototype avant la conception finale, car une telle application la prise en compte de l’expérience utilisateur.

L’expérience utilisateur

Une bonne expérience utilisateur vient de plusieurs heures de travail, de tests et de remaniement d’éléments (boutons, images…etc.).  L’expérience utilisateur dans un projet web est très importante surtout lorsqu’il y a des intérêts financiers en jeu. C’est pour cette raison qu’avant de lancer la réalisation du projet, il faut passer par une étude qui vous aidera à anticiper la perte de vos clients. Ainsi, une phase de prototypage s’impose, passer par un prototype vous permet aussi de découvrir des situations non prises en compte en amont. Cela vous permettra aussi de travailler avec l’utilisateur final depuis la phase de conception, ce qui démunira considérablement les erreurs, cela vous permettra aussi de présenter un livrable conforme aux exigences client. C’est aussi pour cette raison qu’un UXdesigner ne travaille jamais seul.

L’UXdesigner et son équipe

L’UXdesigner ne travaille pas seul la plupart du temps, surtout lorsque les enjeux du projet sont très importants.  L’élaboration d’un prototype implique plusieurs métiers notamment en marketing, en design UI, en rédaction de contenus, développeurs … etc. le but est de satisfaire l’utilisateur final et son client. Dans certains cas, un UXdesigner peut travailler seul, par exemple le métier du freelance où le concepteur du projet travaille seul. Seulement à l’ère du web2.0, un freelance doit posséder plusieurs compétences pour prétendre se lancer dans un projet qui exige des prototypes.

Avant d’attaquer le prototypage

Il faut définir clairement les objectifs du projet, cela vous évitera de perdre du temps et des ressources lors de la phase de prototypage. Vous devez par exemple chercher à connaitre les types de matériels auxquels tournera l’application afin d’affiner la conception. De manière générale, si vous êtes obligé de passer par une phase de prototypage, cela signifie que l’application en cour de création a mis en avant l’expérience utilisateur ; votre application considère l’expérience utilisateur comme étant un élément important. Il faut donc concentrer les efforts non pas sur la faisabilité du projet, mais plutôt sur l’expérience utilisateur.

Si vous travaillez en équipe, assurez-vous qu’une bonne collaboration entre les différents corps de métiers est en place. De la personne qui représente votre client est les utilisateurs finaux au sein de l’équipe (appelé souvent product-owner et a comme abréviation PO) au responsable marketing. Sans oublier bien sûr le développeur et les autres. Une bonne collaboration garantira un livrable qui répond parfaitement à l’objectif final. Des outils collaboratifs existent comme, Google drive, Front, Slak …etc.

La création de persona pour votre prototype

Un persona est un personnage imaginaire, il possède toutes les caractéristiques d’une vraie personne ; il a un âge, un sexe, des émotions, bref des caractéristiques psychologiques. C’est le portrait-robot de l’utilisateur final de votre application. Le choix de votre persona dépendra du type de projet que vous êtes en train de mettre en place. Un prototype est utile lorsqu’il simule véritablement les interactions de votre application finale. N’oubliez pas que l’objectif est de voir comment votre livrable se comportera une fois en production, il faut donc prévoir en amont un workflow, qui permettra de simuler par exemple une opération d’achat ; de la recherche produit à la finalisation de l’achat, pour y arriver, il faut prévoir la création des personas.

Remarque :

Un prototype n’est pas un croquis. Un croquis permet d’exploiter les idées beaucoup plus facilement, mais ne permet pas de simuler une réelle opération d’achat par exemple.

Une maquette n’est pas un prototype. Elle aide par contre à élaborer la structure du prototype.

Exemples d’outils de prototypage

Axure:

Axure est un outil qui vous aidera à créer un prototype facilement.

Moqups:

Moqups est très complet et fonctionnel, utilisable directement en ligne.

N'oublie pas de partager pour les autres !